Comment les paiements numériques remplacent peu à peu les paiements en espèces

25/03/2021

Vous arrive-t-il encore souvent de sortir des billets à la caisse ? Nous payons de plus en plus souvent sans contact, par carte ou avec notre smartphone. Et nos opérations bancaires aussi, nous les gérons à présent en ligne – vous imaginez-vous encore déposer vos bulletins de virement à la banque ? Les banques doivent donc adapter leur infrastructure aux nouvelles façons de payer. À commencer par le début : l'endroit où l'on retire de l'argent ...

Aujourd'hui, dans notre pays, chaque guichet automatique est encore relié à sa propre banque. Mais cela va bientôt changer. Les quatre grandes banques en Belgique ont uni leurs forces dans le cadre d'un nouveau projet. À partir de cet été, Batopin va démarrer le déploiement d'un tout nouveau réseau de points CASH neutres dans tout le pays. La réalisation de ce projet d'envergure prendra plusieurs années. Il devrait être pleinement opérationnel d'ici fin 2024.

Une meilleure répartition

Batopin est l'acronyme de Belgian ATm OPtimization INitiative, ou en d’autres mots : le bon nombre de guichets automatiques aux bons endroits. L'objectif est de mieux répartir le nombre de guichets automatiques en Belgique. À l'ère numérique, c'est la seule solution pour pouvoir continuer à retirer de l'argent aux distributeurs. En effet, l'utilité et l'utilisation des guichets automatiques sont en forte perte de vitesse dans notre pays. En même temps, le cash a encore un rôle important à jouer : il revêt une fonction sociale et reste pour de nombreux Belges un moyen de paiement important. Les grandes banques en sont conscientes et entendent ainsi assumer leur responsabilité sociétale.

‘Cash 2025’

Pour parvenir à un réseau optimal de guichets automatiques, il est important que tous les acteurs et les pouvoirs publics mènent conjointement une réflexion et procèdent à un échange d'idées. Sous le dénominateur ‘Cash 2025’, les parties concernées (comme les villes, les communes, les associations, etc.) vont pouvoir participer à la réflexion sur l'avenir du cash dans notre pays. Découvrez tous les détails dans cet article de blog.

Partager cette page sur